Facebook ne veut pas payer pour les bugs

Posted on 19 août 2013

0


Si vous découvrez un jour une faille de sécurité dans  Facebook (le fichier de police des United Stasi of Amerikkka), ne prévenez surtout pas leur équipe de sécurité. Non seulement ils ne comprendront pas de quoi vous parlez, ils ne vous donneront pas les 500$ de récompense promis, mais en plus, ils supprimeront votre compte FB.

C’est l’aventure qui est arrivée à un jeune Palestinien, Khalil Shreateh, (sûrement un ennemi des valeurs démocratiques de la NSA) qui après avoir signalé une vulnérabilité aux « white hats » de Facebook, a du, devant leur incompétence, poster un message sur le Timeline  de Zuckenberg, pour qu’enfin, on l’écoute.

shreateh_zuckerberg_post

Le réseau « social » a évidemment nié la faille comme le montre la capture ci-dessous: This is not a bug.

Khalil Shreateh aurait du revendre l’exploit à des hackers, qui eux, l’auraient rétribué.

likeNSA

Sources :

http://khalil-sh.blogspot.co.uk/p/facebook_16.html

http://news.cnet.com/8301-1023_3-57599043-93/researcher-posts-facebook-bug-report-to-mark-zuckerbergs-wall/

 

Advertisements