Google pognon montre son vrai visage avec la censure d’ABP

Posted on 15 mars 2013

0


S’il restait encore des naïfs qui défendaient la pieuvre Google pour son ouverture d’esprit quant au logiciel libre, la décision de supprimer Adblock Plus de leur « PlayStore » les fera peut-être changer d’avis.

Avec sa novlangue habituelle, la firme d’espionnage de la vie privée nous explique que c’est pour une meilleure expérience de l’usager. Ben voyons ! L’usager est tellement stupide qu’il ne peut plus prendre lui-même de décisions. Google le fait bien mieux.

Que l’usager intelligent se rassure, ABP se téléchargera directement depuis sa plateforme.

Si Google payait des impôts au lieu d’utiliser des montages financiers que nos banksters facilitent, ce serait un moindre mal. Si Google faisait du référencement réel et ne privilégiait pas des sites qui payent, ce serait un moteur de recherche. Si Google ne vendait pas toutes vos données personnelles au plus offrant… ce ne serait plus Google.

Boycottez Google! Utilisez Ixquick

Votre Vie Privée est menacée!

Chaque fois que vous utilisez un moteur de recherches courant, vos données de recherches sont enregistrées‘. Les principaux moteurs de recherche enregistrent votre adresse IP et utilisent des cookies de suivi pour enregistrer vos termes de recherche, la date et l’heure de votre visite, et les liens sur lesquels vous avez cliqué. Ils enregistrent ensuite ces informations dans une énorme base de données.

Ces recherches révèlent une quantité choquante d’informations personnelles à votre sujet, comme vos intérêts, votre situation de famille, vos penchants politiques, votre état de santé, etc. Ces informations constituent aujourd’hui une mine d’or pour les sociétés de marketing, les autorités gouvernementales, les black-hat hackers et les criminels : tous ceux qui ne demandent qu’à mettre la main sur vos données de recherche privées.

Pourquoi devrais-je m’inquiéter ?

Les principaux moteurs de recherche ont tranquillement constitué une base de données d’informations personnelles d’une ampleur sans précédent. Malheureusement, ces données peuvent facilement tomber dans de mauvaises mains. Réfléchissez à l’histoire qui suit:

En août 2006, la communauté des internautes a été stupéfaite par la divulgation accidentelle par AOL , dans une base de données en ligne, de tous les détails et données accumulés sur les recherches effectuées pendant trois mois par 650 000 utilisateurs d’AOL.
Celle-ci peut encore être consultée. C’est un réveil brutal permettant de réaliser le cauchemar éventuel que deviendrait votre vie privée.

—> Taper query et trouver qui l’a utilisé
—> Puis cliquer sur “ Identification ” pour découvrir les autres recherches de cet utilisateur

Scandalisé? Vous n’êtes pas le seul
Lorsque nous effectuons une recherche, nous ouvrons notre jardin secret à notre ordinateur.
Ce qu’il renferme devrait être en sécurité.

La position d’Ixquick:

 La vie privée est un droit inaliénable.
 Votre banque de données ne devrait en aucun cas tomber entre des mains étrangères.
 La seule véritable solution consiste à effacer rapidement vos données ou tout simplement à ne pas les conserver.
 Depuis janvier 2009, nous n’enregistrons plus les adresses IP de nos utilisateurs.
 Vos données personnelles ne sont pas transmises à des tiers.
 Nous sommes les seuls à réaliser cette opération.
 Nous avons depuis ajouté de nombreuses autres fonctions qui protègent votre confidentialité.
 Notre initiative reçoit une réaction extraordinairement positive!

Ixquick entend fermement poursuivre sa mission qui consiste à vous offrir les meilleurs résultats dans les meilleures conditions possibles de confidentialité !

Publicités