HOWTO: échapper à la censure anti-piratage de Google

Posted on 28 novembre 2011

2


Depuis que Google a lancé son opération de protection des contenus, certains mots comme Torrent, Rapidshare, Megaupload sont bannis des suggestions de recherche. Ainsi, si on cherche à télécharger Ubuntu au moyen d’un client P2P -ce qui est tout à fait légal – Google ne proposera pas de torrents.

Pour contrer ce bridage, il existe une extension pour Firefox (et Chrome) développée par MAFIAA (un clin d’oeil à la RIAA, l’équivalent de la SACEM), qui va proposer par défaut à la saisie automatique, une liste de mots interdits par Google. Ainsi, il suffira juste de taper « t » pour qu’automatiquement, la suggestion de recherche soit « torrent ». Une autre, The Pirate Bay Dancing, permet l’accès au site au travers de proxy aléatoires… Y’a de la ressource !

Les CGU, traduites ci-dessous, reflètent l’esprit des développeurs qui ont également créé une extension qui redirige les requêtes effectuées sur des sites bloqués par le FBI ou l’ICE comme celui-ci

https://encrypted.google.com/search?q=this+domain+name+has+been+seized+by+ICE&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a

CONDITIONS GÉNÉRALES D’UTILISATION

Utilisez ceci pour faire le bien, pas le mal.

Vous ne pouvez pas installer cette extension si vous êtes affilié à la SACEM ou HADOPI – en toute connaissance de cause ce faisant, vous admettez que vous êtes un salaud et hypocrite qui ne respecte pas la propriété intellectuelle – si ladite propriété intellectuelle appartient à quelqu’un d’autre .
[…]

Si vous êtes  affilié à la SACEM/ HADOPI ou au Ministère de la Vérité, cadre pour les 4 grands labels de disques ou les studios de cinéma, ou l’un des politiciens corrompus qui obtiennent un financement des lobbies pré-cités ou l’un des salauds qui continuent de demander plus de protection de la propriété intellectuelle, vous ne pouvez installer cette extension que si vous demandez à la première personne que vous rencontrer de vous bourrer le pif, et continuer à le faire jusqu’à ce qu’il saigne profondément.

Ne pas se plier à ces règles en installant l’extension est une violation des CGU et aura pour résultat (nous l’espérons) l’enfoncement  rectal d’un ananas par le  diable qui vous fera finalement mourir et aller en enfer.

Source : Google Censorship Initiative Thwarted by ‘Gee! No Evil!’ Add-On | TorrentFreak.

Télécharger l’Add-on

Advertisements