Vous y croyez au fonds de garantie des dépôts ? Petit calcul …

Posted on 7 octobre 2011

0


Depuis quelques semaines, mêmes les cerveaux les plus embrumés par le ministère de la Vérité, les experts de « la crisounette » ou encore le discours lénifiant des ploutocrates UMPS n’ont pu échapper à LA QUESTION que se posent les amuseurs de France Télévisions sur la solidité des banques françaises.

En gros, si ma banque coule, qu’advient-il de mes dépôts ? Puis-je récupérer ma mise ?  Bien sûr, votre conseiller clientèle vous répondra que vos dépôts sont garantis par le Fonds de garantie des dépôts.

Mission du Fonds de Garantie des Dépôts

Le Fonds de Garantie des Dépôts, créé par la loi du 25 juin 1999 sur l’épargne et la sécurité financière, a pour mission principale d’indemniser aussi rapidement que possible les déposants, mais dans certaines conditions et en particulier dans la limite d’un plafond de 100 000 euros, lorsque l’établissement auquel ils ont confié leurs avoirs ne peut plus faire face à ses engagements.

Cependant, quel est le montant des réserves de ce fonds de garantie ? Pourra-t-il indemniser tous les épargnants concernés ? Selon les chiffres glanés ça et là, il semblerait que la réserve dont dispose le FGD tourne autour de 2 milliards d’Euros. Les chiffres figurant sur leur site internet datent de 2008 :

Ainsi, au 31 décembre 2008, les disponibilités préexistantes pour chaque mécanisme du Fonds de Garantie des Dépôts sont :

Garantie espèces 

1 602.8 M€

soit 90.6 % du total

Garantie titres

135.0 M€

soit 7.6 % du total

Garantie cautions

32.0 M€

soit 1.8% du total

Total

1 769.8 M€

Mathématiques

Faisons un rapide calcul sur la fourchette haute de 2 milliards d’Euros disponibles. Cela correspond à 20 000 comptes à 100.000 € ou encore, plus modestement à 100.000 comptes à 20.000 €. Une fois que ce fonds est épuisé, c’est à ses  adhérents (les banques) de « mettre à disposition […] les moyens nécessaires pour remplir sa mission« .

Prenons les 3 géants bancaires français et imaginons une répartition équitable selon le nombre de comptes. Le Crédit Agricole, la première banque française en termes de clientèle avec 33,5 millions de comptes. BNP  avec environs 6,5 millions et enfin la Société Générale avec 12 millions.

Cela nous ferait donc une indemnisation garantie de 59,70 € pour le CA, 307,70 € pour la BNP et enfin 166,66 € pour SOCGEN. Après, on ne sait pas…

Publicités