Krach bancaire : une rumeur AAA

Posted on 19 août 2011

1


Pour encore nombre de « journalistes » financiers, la Société Générale et les autres fleurons de l’industrie bancaire française sont des victimes. Victimes de rumeur…

Ces experts en copié-collé de dépêches AFP  devraient pourtant enquêter du côté de la BCE afin de savoir à laquelle d’entre elles ont été prêtés 500 millions de dollars US, en toute hâte et en toute opacité. Et pourquoi des dollars ?  Ils devraient se demander pourquoi, au lendemain des déclarations de Nicolas Merkelosky, les « marchés » n’y ont pas cru une seule minute, et ont replongé immédiatement.

Cela permet de faire disparaître les magouilles de Christine  Laboulette Lagarde, qui dit exactement tout et son contraire sans que jamais un expert ne le lui fasse remarquer. Cela permet de dissimuler la réaction des autres pays européens à la bouffée délirante de Sarkozy qui veut diriger l’Europe à deux.Cela permet d’occulter l’échec du plan de sauvetage grec depuis que  la Finlande, l’Autriche, la Hollande et la Slovaquie ne veulent plus payer pour renflouer les banques allemandes et françaises la Grèce.

MediaPart a lancé sur son site un Appel européen contre la dictature financière.

 

Advertisements