Consensus F-Haine et UMPS contre Eva Joly

Posted on 15 juillet 2011

1


« Le défilé militaire du 14 juillet est imprimé dans notre circuit neurologique« . Le ton est donné, la presse  et les partis politiques se montrent, une fois n’est pas coutume, unanimes contre la proposition d’Eva Joly, de supprimer la parade guerrière du 14 Juillet pour la remplacer par un défilé citoyen. Au prétexte que la parade attire un grand nombre de touristes (mais jamais aucun chiffre n’est donné pour soutenir cette hypothèse), il faudrait absolument le maintenir.
Faut il rappeler que le défilé est une opération de com’ de l’armée après la déculottée de 1870 ?

À l’origine une fête populaire, les réjouissances du 14 juillet deviennent militaires pendant le Directoire. Sous Napoléon Ier, la fête perd considérablement de son importance, et il faut attendre la fin du XIXe siècle et la Troisième République pour que le 14 Juillet revienne à l’honneur. En 1880, la fête de la Fédération devient fête nationale par adoption du Sénat le 28 juin ; un décret du 6 juillet y associe par ailleurs une manifestation militaire. Politiquement, il s’agit de montrer le redressement militaire de la France après la défaite de 1870 et d’entretenir dans l’opinion publique l’esprit de mobilisation pour recouvrer, grâce à l’armée, les provinces perdues […] (source Wiki)

La proposition de la candidate présidentielle a le don de révéler au grand jour le climat de xénophobie latente, alimenté par l’UMP depuis 3ans au travers des débats sur le communautarisme et l’identité. Les commentaires sur les sites d’actualités –  jamais modérés – fleurissent,  enjoignant à la « St Just des Fjords » de laisser la Sarkozie aux patriotes qui ont versé leur sang, eux. Avec le  bel ensemble qui caractérise le iota de divergences séparant encore l’ UMP du PS, l’UMPS s »est exprimé par le biais de ses dinosaures.

Le reponsable mais pas coupable Laurent Fabius « s’est dit attaché au défilé militaire, qui est une façon de montrer que l’armée française est une armée citoyenne. Le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy Henri Guaino a qualifié de pathétique et dinsulte la suggestion d’Eva Joly. « Ce serait une très mauvaise idée que de remettre en cause nos traditions« , a déclaré Ségolène Royal sur France Info, considérant en outre que « toutes les formes de polémique sur les rites de la République ne sont pas souhaitables ».

Eva, courage, mais surtout, ne touche pas aux joujous des ploutocrates : chars, avions, missiles sont les garants de rétro-commissions, de financements de campagnes électorales, de soutiens politiques, de grosses valises pleines de billets de 500€ tout neufs, blanchis par des banques ayant pignon sur rue, à Monaco ou Andorre. Et ne t’avise pas de toucher aux traditions : on changera de président, mais tout devra rester en place, c’est prévu dans le programme à Ségo…

Eva, y’en a même qui se demandent si tu es authentiquement française ? Si le label n’existe pas, il faudra absolument le créer et le faire approuver par l’UNESCO.

Publicités