DSK: une crédibilité zéro

Posted on 14 mai 2011

0


Hier, DSK attaquait les média pour diffusion de fausses informations ! Il aurait dû attaquer depuis longtemps la presse et la télévision pour diffusion de propagande ploutocrate, pour avoir fait croire aux WMD (armes de destruction massive), les faux reportages du Point ou de TF1, les faux charniers de Timisoara. D’autant que le costume avait déjà été taillé par VSD, puisque l’article de France-Soir incriminé avait été publié mot pour mot il y a un an.

Quelle belle échappatoire au débat réel, sur son rôle dans le pillage de la Grèce ou du Portugal ! La presse anglo-saxonne s’interroge; dans le Guardian :

Is Dominique Strauss-Kahn, current head of the International Monetary Fund, a « queutard » – literally, a man who makes extensive use of his intimate parts? In any case, that’s a talent for which he won an award last Tuesday at the satirical prize ceremony « Les Gerard » (the French political equivalent to the Razzy awards).

Aujourd’hui,  les soupçons du socialo-ploutocrate «  portent sur Dassier, l’ancien responsable Internet de la campagne de Sarkozy en 2007. Il le soupçonne d’avoir eu accès illégalement au fichier national des immatriculations (ce que Dassier nie formellement) pour révéler que ladite Porsche était une voiture de fonction du groupe Lagardère, dont Khiroun est l’un des cadres dirigeants » (DSK contre-attaque – Presidentielle 2012.

Mais si DSK passait un peu plus de temps en France et lisait ce blog, il saurait que les lois liberticides votées par ses amis UMPS ont phttp://carlanoirci.wordpress.com/2010/12/13/deputes-marchands-de-fichiers-le-viol-des-donnees-personnelles-selon-loppsi/ermis la revente des données personnelles aux sociétés privées qui vont acheter les fichiers carte grise  «  à des fins d’enquêtes ou de prospections commerciales « , sans le consentement ni l’autorisation des intéressés, passés du rang de citoyen à celui de marchandise. On peut en voir un exemple ici : il suffit d’introduire un numéro de plaque d’immatriculation et les 3 premières lettres du nom du titulaire de la carte grise pour obtenir le modèle exact du véhicule.  Le droit d’accès et de rectification a tout simplement disparu des textes de loi. Souvenons-nous en lorsqu’il s’agira de boycotter les marchands UMPS, en 2012.

Retrouvez tous les Gérards 2011 sur le site des Inrocks

(extrait) du palmarès complet :

• Gérard du vieux machin fabriqué sous Mitterrand qui n’a plus aucune chance de rien mais qui s’accroche quand même, au lieu d’aller pêcher la crevette avec Jospin sur l’Ile de Ré : Jack Lang

• Gérard de la personnalité politique géographiquement contrariée : Eric Besson, à l’extrême droite de la droite, venu de gauche

• Gérard du ministre qui lèche le plus les bottes de son Président, et quand on dit les bottes, c’est pour rester poli : Frédéric Lefebvre, en janvier 2010 : « Nicolas Sarkozy a un tort, c’est qu’il a raison trop tôt. »

• Gérard du type qui a un nom de mafieux, mais juste le nom : Patrick et Isabelle Balkany

• Gérard du député qui se mange : André Flajolet

• Gérard du politique à qui la Vierge Marie est apparue pour lui dire : « Prends ton clairon, sonne l’olifant, pense à Clovis, pense à Jeanne d’Arc, pense au grand Charles, pense à Tonton, lève-toi et guide ton peuple vers un nouvel âge d’or républicain, présente-toi à la grande élection. » Depuis, il a une mission, il a une destinée, son épée est de feu, son bouclier d’argent, sa chevelure parfumée flotte aux quatre vents sacrés… et il va se manger un vieux 0,4% dans la face : Dominique de Villepin

• Gérard du simplet dont on frémit à la pensée qu’il ait des responsabilités, vu qu’il a même pas l’air assez intelligent pour peindre des coquillages dans un centre d’aide par le travail : Frédéric Lefèbvre ex aequo avec Benjamin Lancar

• Gérard du truc qu’on n’a pas le droit de dire : Carla Bruni a eu une grande aventure sentimentale, pour une nuit ou pour la vie, avec (biiiip) (biiiip)(biiiip)(biiiip)(biiiip)(biiiip)(biiiip)(biiiip)(biiiip)(biiiip)(biiiip)(biiiip)(biiiip)(biiiip)(biiiip)(biiiip).

• Gérard de la « petite phrase » qui les suivra jusqu’à la tombe : Nicolas Sarkozy avec « Casse toi pauv’con »

• Gérard de la femme politique, quand tu la vois, t’as pas envie de lui mettre ton bulletin dans l’urne : Fadela Amara ex aequo avec Nadine Morano

• Gérard de l’idée de programme griffonnée sur un coin de nappe en papier avec cinq pastis, un cassoulet, une bouteille de Côtes du Rhône et deux calvas derrière la cravate, et allez zou ! : « On aura tous une allocation à la naissance, le revenu universel » de Cécile Duflot

• Gérard du politique qui va enfin nous débarrasser des bamboulas, des métèques, des romanos, des chinetoques, des boucheries hallal, de la HALDE, du MRAP et de Yannick Noah : Claude Guéant

• Gérard du queutard, alias Human dick, alias Monsieur 30 cm, alias Ready for the zob, alias Penetrator, alias Couilles and the gang, alias Planque ta moule, alias Le Kärcher, alias Les Femmes d’abord, alias Monté comme un âne, alias l’Anaconda, alias l’Etouffechrétienne, alias Galope salope, alias Le Ministre de la défonce, alias le Ravageur de rondelles, alias le Canon à neige, alias l’Extincteur, alias Crème Chantilly, alias Une Giclette pour les suffragettes, alias Billy Salami, alias l’Assommoir, alias la Queue de billard, alias l’Erection législative, alias C’est Noël mémère, alias le Flashboule, alias Fais gaffe avec tes dents, j’aime pas qu’on me raye le casque, Alors heureuse ? : Dominique Strauss-Kahn

• Gérard du mec de gauche qui a trimé vingt ans pour se constituer un capital sympathie qu’il a niqué en vingt secondes en acceptant de bosser avec Sarkozy : Bernard Kouchner

Advertisements