Français, votre Internet pue la censure UMPS

Posted on 12 mars 2011

0


Comme les Français sont de vilains pédophiles ignorants – et qu’ils sont nuls en informatique – ils n’utilisent pas, comme les autres, de VPN, de serveurs virtuels ou encore de simples machines piratées pour stocker et consulter leurs images (se reporter aux confessions d’un pédophile,  fuité sur Wikileaks, un autre site dangereux pour la démocratie selon la junte sarkozyste. C »est pour ça que LOPPSI a été approuvée.

Pour vous fliquer, vous surveiller, en permanence. Contrôler vos pensées, vous emprisonner (si, si cela viendra) pour des délits d’opinion ou de sale gueule. Vous n’y croyez pas ?  Qu’en pensent vos députés, de droite ou de gauche ? Rien, c’est normal, ils ne comprennent pas l’enjeu de la liberté d’expression sur le Net, puisqu’ils ont décidé que le soutien des banksters à leurs campagnes électorales primait sur une vision politique ou sociale. Et d’ailleurs, ça marche, puisque les Français continuent de voter, comme des moutons, pour que la dette publique augmente (et leurs esclavage aux taxes et impôts en même temps) sur les refrains de plein emploi, sécurité et autres fadaises chères aux pseudo-démocraties.

Parce que maintenant, on est presque comme en Chine. Un constat que fait RSF aussi : « de plus en plus de gouvernements l’ont compris et réagissent en tentant de contrôler la Toile. En 2010, une soixantaine de pays ont été touchés par une forme de censure du Net, qu’elle consiste en des arrestations ou harcèlements de net-citoyens, de la surveillance des internautes, des blocages de sites, ou de l’adoption de lois liberticides. »

Vous vous en moquez ? N’avez rien à cacher, êtes des citoyens exemplaires ? Aujourd’hui peut-être, mais demain, quand vos données personnelles seront minutieusement épluchées par un programme robot… C’est bien Richelieu qui disait Donnez-moi six lignes de l’écriture d’un homme, et je me charge de le faire pendre.

En attendant, pour lutter contre ces lois liberticides, il faut impérativement, lorsque vous publierez du contenu:

– utiliser une IP masquée

-ne jamais utiliser sa véritable identité/adresse/tel.

-utiliser des pseudos trompeurs (Besson/Sarko etc…) et leurs photos sur les profils de réseau social (pour tromper la reconnaissance faciale)

Au fait, le 12 mars, c’est  le jour international contre la cyber-censure

Publicités
Tagué: ,