Pas de récession aux USA : la fin de l'Empire

Posted on 24 septembre 2010

0


Ce billet est une traduction d’un article de Graham Summers . Il décrit ce que vivent les Zuniens au jour le jour, quoi qu’en disent Obama, CNBC et les banksters. Les marchés chers au Figaro et à toute la presse nationale  gouvernent le monde, et l’Empire s’effondre, un peu plus chaque jour. Le Sarkostan qui a érigé le mensonge en principe directeur nous mène aux mêmes affres.

Je regarde autour de moi et je vois un empire en déclin.

L’économie américaine est clairement en dépression … pas une récession, pas une reprise, mais une dépression. Plus de 40 millions d’Américains (12%) vivent avec les coupons alimentaires. Près d’un sur cinq d’entre-nous sont au chômage ou sous-employés. Les gens vont chez Wal-Mart à 23 heures en attendant d’encaissser le chèque du gouvernement à minuit afin d’ acheter lait maternisé et autres nécessités.

Trois Américains sur cinq sont en surpoids. Une personne sur cinq est obèse. En faitt, il n’y a que deux État (le Colorado et Washington DC), où les taux d’obésité sont inférieurs à 20%.

Près de trois sur quatre d’entre nous ne dorment pas assez. Près d’un tiers ont des difficultés à dormir CHAQUE nuit. Et près de la moitié d’entre nous rapportent que la somnolence pendant la journée interfère avec les activités normales, y compris le travail.

La moitié des mariages se terminent par un divorce. Un couple marié sur dix déclare dormir séparément . Les américains regardent en moyenne 28 heures de télévision par semaine (suffisamment pour qualifier un emploi à temps partiel). Deux tiers d’entre-nous prennent le repas du soir en regardant la télévision, préférant le faux, la vie sensationnaliste des autres au dialogue avec leurs propres familles.

La télévision et les médias diffusent de l’ineptie, des images impies de sexe, de violence et de haine. Les émissions les plus regardées de la dernière décennie mettent en scène des gens ordinaires qui deviennent tous superstars dans des concours débiles (American Idol, Survivor, Qui veut être un millionnaire, etc) ou des séries  décrivant les éléments les plus sordides et dégoûtants de la société (CSI, Law ans Order, etc) ou des drames sociaux dans lequels les notions de responsabilité personnelle, la fidélité et la décence sont absents (Desperate Housewives, The Bachelorette, etc.) […]

Financièrement, nous sommes tous à peu près ruinés ou près de le devenir (sauf les gens de Wall Street).

Les deux principaux ressorts américains de la retraite (actions et immobilier) ont été deux catastrophes absolues. Les prix des maisons sont en baisse de 30%, les portefeuilles boursiers n’ont pas donné lieu à des gains depuis plus d’une décennie. Sur les plateaux de télévision, chacun parle du Dow 10.000 comme d’un miracle. Mais lorsque vous ajustez le Dow à l’inflation, (en utilisant le ridicule indice des prix à la consommation du bureau des statistiques) l’indice Dow est en dessous de 500 en termes de pouvoir d’achat.

Notre système monétaire est contrôlé par une oligarchie bancaire menée par une élite universitaire qui n’a jamais dirigé une entreprise, jamais rien inventé, ou n’a aucune interaction avec le commerce, hormis pour se maintenir en poste. Notre monnaie a désormais une valeur inférieure au 1/20ème de ce qu’elle était il y a cent ans. Et nous sommes tous endettés jusqu’au cou sur le plan personnel, commercial, local, et fédéral.

Fichtre, même USA Today (pas exactement à la fine pointe de la recherche financière) note que, pour payer leurs dettes à court terme, toutes les familles des États-Unis devraient payer 31.000$  par an … pendant 75 ans!

Et nous parlons d’une reprise économique?

Selon David Rosenberg de Gluskin Sheff:
Salaires et traitements sont encore en baisse de 3,7% par rapport à leur niveau antérieur;
Les bénéfices des entreprises sont encore en baisse de 20% par rapport à leur niveau antérieur;
Le PIB réel est encore en baisse de 1,3% depuis par rapport à son niveau antérieur;
La production industrielle est toujours en baisse de 7,2% par rapport à son niveau antérieur;
L’emploi est toujours en baisse de 5,5% par rapport à son niveau antérieur;
Les vente de détail sont encore en baisse de 4,5% par rapport à leur niveau antérieur;
Les commandes de fabrication sont toujours en baisse de 22,1% par rapport à leur niveau antérieur;
Les livraisons manufacturières sont encore en baisse de 12,5% par rapport à leur niveau antérieur;
Les exportations sont toujours en baisse de 9,2% par rapport à leur niveau antérieur;
Les mises en chantier sont toujours en baisse de 63,5% par rapport à leur niveau antérieur;
Les ventes de maisons neuves sont toujours en baisse de 68,9% par rapport à leur niveau antérieur;
Les ventes de maisons existantes sont toujours en baisse de 41,2% par rapport à leur niveau antérieur;
La construction non résidentielle est toujours en baisse de 35,7% par rapport à son niveau antérieur.

L’American Psychological Association indique que 73% des Américains citent l’argent comme une source de stress important. Les faillites personnelles ont chuté de 8 % du mois de juillet à août. Toutefois, en août 2010, les faillites sont en hausse de 6% par rapport à août 2009 … parlons d’une reprise.

Et pourtant, malgré tout cela, des gens présumés intelligents écrivent des articles d’opinion et apparaissent à la télé en faisant valoir que les choses vont mieux aux États-Unis, que nous sommes effectivement OK et que la récession est terminée. Certaines de ces personnes ont même un diplôme d’études supérieures ou ont reçu des prix internationaux d’économie.

Soyons honnêtes. Oublions la récession, oublions même la dépression, les États-Unis sont un empire en déclin.

Vous pouvez littéralement voir l’effondrement juste en face de chez vous. Regardez seulement comment les gens vivent, mangent, et agissent de manière quotidienne. Regardez comment notre gouvernement lui-même fonctionne, comment il gère nos affaires, la façon dont il dépense l’argent des contribuables. Regardez comment fonctionne notre système de justice, qui il protège et qui il punit.

C’est là, à l’air libre, devant vos yeux. Vous n’avez pas besoin d’un diplôme d’expert ou de l’enseignement supérieur. C’est une évidence pour toute personne qui veut se donner la peine d’ouvrir les yeux.

Le fait que nous ne l’admettons pas  ne signifie que ce n’est pas vrai.

Cordialement,

Graham Summers

« Forget a Recession, The Empire is Crumbling » Phoenix Capital Research on 09/23/2010

FAIR USE NOTICE:
This site contains copyrighted material the use of which has not always been specifically authorized by the copyright owner. It is being made available in an effort to advance the understanding of environmental, political, human rights, economic, democracy, scientific, and social justice issues, and so on. It is believed that this constitutes a ‘fair use’ of any such copyrighted material as provided for in section 107 of the US Copyright Law. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, the material on this site is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. 
Publicités