HOWTO P2P: contourner le flicage IP sans VPN

Posted on 23 septembre 2010

2


Comment télécharger en utilisant l’IP du sinistre de l’Inkultur ? Les développeurs y travaillent sûrement… HADOPI n’a pas boosté l’offre légale, mais sert à fliquer le Net et faire les choux gras des fournisseurs d’accès VPN.  Heureusement, il existe toujours des solutions gratuites qui nous font passer du Pire 2 Pire au F2F (Friend to Friend). Vous trouverez de la documentation sur Wiki à propos des clients P2P anonymes .

Oneswarm est un client P2P anonyme développé par l’université de Washington fonctionnant sur le principe de TOR. Ainsi, la requête tcp ou udp est relayée par des dizaines de nodes avant de ramener le paquet dans le tuyau qui va bien. Je l’ai trouvé un peu difficile à exploiter, sans doute parce que trop peu d’utilisateurs y sont connectés pour le moment.

En revanche, l’utilisation de StealthNet m’a paru plus conviviale et a donné d’excellents résultats, pour le peu qu’on ouvre le bon port. Un wiki très bien bâti vous donnera tous les détails techniques sur son principe de fonctionnement et son utilisation en pratique.

Faites passer à votre voisin afin que le réseau soit plus touffu et assurer une meilleure fluidité des connexions.

Remarque :  Vous pourrez vérifier l’ouverture des ports en vous connectant à GRC (https://www.grc.com/x/portprobe=XXXX) en remplaçant le XXXX par le numéro de port utilisé par votre client P2P.

Publicités
Posted in: Censuré, HADOPI, HOWTO, LOPPSI