Jeux en ligne : La censure est là

Posted on 8 août 2010

0


Pour faire plaisir à ses potes (la bande du Fouquet s) et notamment aux Balkany (dont le fils dirige Poker Stars), au groupe Barrière et à Martin Bouygues, Sarkozy avait décidé de passer dans l’urgence une loi sur les jeux en ligne.

L’avidité des amis sert aujourd’hui de prétexte au filtrage d’internet puisqu’une ordonnance du tribunal de Paris vient de décider que les FAIs devaient par tous moyens interdire l’accès aux sites concurrents par blocage du nom de domaine, de l’adresse IP connue, de l’URL, ou par analyse du contenu des messages. En somme, un peu comme en Chine.

Cela ressemble plus à une violation de la vie privée qu’à une mesure destinée à enrichir les nantis, mais peu importe  cette excuse minable sert surtout à empiéter sur nos libertés et crée un dangereux précédent.

Pour tester la vigilance de votre FAI, ce site devrait être bloqué www.Stanjames.com.

StanJames.com Nous sommes désolés, mais en raison de la réglementation française vous n’êtes pas autorisé à consulter ce site.

Nous nous excusons pour la gêne occasionnée.

C’est en tout cas ce que voulait faire Bouygues mais sans grand succès, puisqu’ils se sopnt contentés d’interdire les connexions vers ce site en bloquent le nom de domaine. Un blocage facilement contournable en utilisant l’adresse IP du site lui-même ou un autre fournisseur DNS, tel que Google (8.8.8.8) ou Open DNS (208.67.222.222 et 208.67.220.220 ). Sinon, se reporter à cet HOWTO pour connaître les moyens d’échapper au flicage sarkostani (VPN, proxy…).

 

Un peu de lecture sur le Figaro, quand Balkany fils en toute illégalité, exploitait son casingue en ligne ou  le reportage de France2.

La liste des potes agrées, là où le bon petit internaute français (peu importe son origine) peut perdre son pognon est dispo sur le site de l’Arjel.

 

Advertisements