L'objectif tendu de Baroin : Tous tondus !

Posted on 30 mai 2010

1


Il  a fallu un bankster annonçant que le soutien financier de la France et de l’Allemagne, dans le fonds d’aide à la Grèce, ressemble à une pyramide de Ponzi et risque de peser sur leur notation AAA, pour que notre ministre du budget y aille de son laius…et que la presse com’ parlent de maturité ! Quelle mascarade…

Vous saviez ce qu’est un objectif  qui ne se relâche pas?  Moi non plus; pourtant, dans les milieux autorisés, on le sait !

Dans l’entourage de François Baroin, on a ensuite précisé à Reuters que par « objectif tendu », il fallait comprendre exigeant, qui ne se relâche pas.

« Au début des années 1980, 80 % de l’accès au crédit […]se faisait auprès des banques ou des banques centrales,Aujourd’hui 80% de l’accès à ces crédits pour financer nos investissements s’effectue auprès du marché », a ajouté le ministre.

En bon français, il faut être gentil avec les « marchés », qui, depuis la dérégulation financière des années 80 (Merci Messieurs les politicards), sont les caïds. Il faut leur plaire, et satisfaire à tous les plans d’austérité possibles,sinon, on ne pourra plus s’endetter. Cette façon fétichiste de désigner le marché comme une entité insondable, évanescente, mais aussi fébrile, inquiète, voir angoissée ne dissimule rien d’autre que la légitimation d’une pensée unique, toute dégoulinante d’un néolibéralisme béat.

– Pour obtenir le pouvoir, les candidats politiques, sans exception, promettent : Vous aurez de l’emploi, de la Secu, de la retraite, et le coiffeur gratis

-Arrivés au pouvoir, ils creusent la dette publique, puisqu’il leur faut à présent conserver le poste sans douleur, en évitant les sujets qui fâchent : gabegie , trou de la Sécu,  mur des retraites, voyages présidentiels, etc.

On espère que notre ministre est meilleur aux chiffres qu’aux lettres !

L’objectif du maintien du AAA de la France est tendu, dit Baroin, actualité A la une : Le Point.

Publicités